Sea, school and sun


la mini-série de l’été : épisode 3

Cet été, pourquoi ne pas découvrir et/ou détourner les outils du Web 2.0?

 

Le grand méchant loup est à nos portes et …à notre service

 

fbAu printemps dernier, j’avais grand plaisir à discuter avec une classe de 4è primaire de Marcinelle. Je leur ai posé quelques questions sur leurs habitudes en matière d’Internet et, sous les yeux ébahis de leur institutrice, neuf enfants sur dix nous ont déclaré avoir un compte Facebook

 

Nous tenons donc là une pratique accessible et connue de beaucoup d’enfants… tant mieux.

 

Ouvrir un groupe secret Facebook avec les enfants

 

Voici un exemple de thème habituel du primaire : le Moyen Age .

Amandine, ancienne étudiante, a laissé son groupe ouvert au public et il se complète encore actuellement par des membres extérieurs:

http://www.facebook.com/#!/group.php?gid=101441298827

fbGroup

D’autres thématiques possibles:

    • le projet de classe tel une visite à la ferme, la création d’une jardinière…

    • la leçon précise tel un nombre, un verbe, une consultation de l’atlas…

Un groupe Facebook peut permettre aux enfants :

  • de répondre à des consignes (par exemple en se servant de l’onglet discussion);

  • de consulter des vidéos ou des photos pertinentes;

  • de s’exprimer sur cette sensibilisation (par exemple en se servant de l’onglet mur).

     

    Le groupe secret ne rend accessible la page qu’aux « amis » invités et n’est pas visible dans la barre de recherche Facebook.

    Le paramétrage permet de choisir qui peut déposer quelles ressources et à quelles conditions.

 

Choisir de rentrer en groupe dans Facebook, c’est aussi l’occasion d’entamer une éducation aux médias et au multimédia.

Merci Amandine